top of page

Carpet Pages II : Roots - Exposition collective à Londres

Dernière mise à jour : 20 janv. 2022

07 au 19 octobre 2019

Voici quelques photos de l’exposition collective organisée à Londres par Vaishali Prazmari lors de laquelle j’ai eu le plaisir d’exposer deux de mes tableaux.

Il s’agit du volume II d’une série d’expositions autour du thème des « pages tapis ». Les pages tapis sont un élément des manuscrits enluminés présent dans les manuscrits insulaires du christianisme celtique ainsi que dans les manuscrits judaïques ou islamiques. Il s’agit de pages entièrement recouvertes d’ornements, sans texte et sans titre. Comme ces ornements prennent place dans un page rectangulaire, le motif s’apparente à une composition de tapis, d’où leur nom.

Voir la page Wikipedia pour quelques exemples historiques.

Pour Vaishali Prazmari ce cycle d’expositions a entre autre l’objectif  de réunir des artistes d’horizons variés avec des intérêts similaires, d’unir des éléments apparemment disparates en un motif unifié, ce qui reflète aussi le processus de fabrication d’un tapis.

Ce deuxième volet du « Carpet Pages Cycle » se concentre sur le motif des racines, qui réunit plusieurs éléments : les racines physiques d’une plante, les pigments naturels et les teintures utilisées dans la fabrication des tapis, les racines métaphoriques ancestrales, les racines qui relient à nos origines; se sentir enraciné dans la terre, ou dans un lieu, un espace ou un temps.

Pour le texte complet de présentation de l’exposition et des photos des deux premiers volets de ce cycle, voir le site de Vaishali Prazmari.

Les deux tableaux que j’y ai présentés font partis de mon triptyque « Blossoming » (« fleuraison ») que vous pouvez voir ici.
J’ai proposé ces tableaux car Blossoming est un entrelacs celte qui me rappelle un méandre de racine. Il s’agit aussi de ma première œuvre d’envergure en dorure en relief, et d’une de mes premières compositions, pour moi ce tableau est donc en quelques sorte à la « racine » de ma pratique artistique actuelle.

« Blossoming – Structure » venait tout naturellement se joindre à Blossoming dans cette exposition, car il représente la structure géométrique sous-jacente aux entrelacs. Cette structure est donc la « racine » du motif en relief de Blossoming.

Les tableaux sont bien rentrés à Lyon et des reproductions regroupant les trois peintures du triptyque sont à venir !




65 vues0 commentaire
bottom of page